21230016 - Histoire de l'art antique

Crédits ECTS 6
Volume horaire total 44
Volume horaire CM 24
Volume horaire TD 20

Contenu

Année 2013-2014
Attention, le semestre est partagé en deux cours qui alternent.

1-
Urbanisme et architecture dans le monde grec antique

En dépit de l'intitulé, il ne s'agit pas d'un cours d'Histoire de l'Art, mais bien d'Histoire, au sens de science historique d'un sujet historique connu par des documents matériels, provenant pour l'essentiel des recherches archéologiques: l'étude du phénomène urbain, de la ville, et plus largement des constructions organisées et planifiées, qui peuvent se trouver dans la monde grec antique. De ce point de vue, le cours doit intéresser quiconque veut poursuivre des études d'archéologie et d'urbanisme. Ce sujet thématique s'inscrit dans la très longue durée: depuis les premières bâtisses néolithiques jusqu'aux églises paléo-chrétiennes, en passant par le Parthénon, depuis Jéricho jusqu'à Aï Khanum en Afghanistan, en passant par Pergame et Milet. L'espace géographique sera aussi très vaste: depuis l'Espagne jusqu'en Inde, soit partout où des traces d'influences grecques sont décelables.
Le moyen d'accès à l'information et à la réflexion est constitué par des plans et cartes, qui permettent de comprendre l'organisation de l'espace: de ce point de vue, le sujet abordé est très adapté aux géographes, le tout constituant la discipline nommée "géographie historique".
Le coeur du sujet est constitué de l'urbanisation, le phénomène urbain, et ensuite de la réflexion qui lui a donné naissance, l'urbanisme, sous des formes plus ou moins élaborées. La question de l'architecture, qui est la construction raisonnée de bâtiments ne vient qu'en second plan, comme un élément de l'urbanisme.
Il m'a semblé utile d'aborder la question de l'urbanisation et de l'urbanisme, alors que de nos jours, la majorité de l'humanité vient en ville, et que l'essentiel des étudiants vivent aussi dans ce milieu particulier, le plus souvent sans s'en rendre compte. Donc, à partir de la genèse du mouvement, il sera possible de réfléchir à la question générale de la ville, comme un phénomène universel.
En plus de la question urbaine, des formes annexes d'occupation de l'espace seront étudiées, comme les fortifications et les sanctuaires.
Le sujet est en général peu abordé à l'université, étant à la frontière de l'histoire et de la géographie, alors qu'il offre des débouchés de plus en plus importants, notamment dans une ville telle que Lyon. Il y a aussi dans ce sujet une part expérimentale voire ludique, dans l'analyse rationnelle des plans. Ceci peut désorienter les étudiants, mais ils finissent par acquérir la méthode permettant de surmonter les difficultés!

2- L’art romain dans la ville de Rome (VIIIe s. av. J.C.– Ve s. ap. J.C.)
 

Le cours propose une initiation à l’art romain envisagé dans toute sa diversité (architecture,
sculpture, peinture, « arts précieux »…), et en rapport étroit avec le contexte historique dans
lequel il s’est développé. Il propose d’étudier l’art romain dans un espace précis (la ville même de Rome), mais sur un temps long (de l’émergence de la Ville, au début du premier millénaire av. J.‐C., jusqu’à l’affirmation du christianisme, aux IVe et Ve s. ap. J.‐C.), afin de montrer ses évolutions, ses emprunts et ses originalités. Les travaux dirigés permettront de travailler à l’acquisition des méthodes et connaissances fondamentales de la discipline.

Calendrier

Le semestre est partagé entre histoire grecque (M. Courtieu) et histoire romaine (M. Faure), en alternance.

Bibliographie

1-Urbanisme et architecture dans le monde grec antique

Vitruve, De Architectura (disponible sur le net: ex. remacle.org)
R. Martin, Urbanisme et architecture dans le monde grec (1950= en bibliothèque).
M.C. Hellmann, L'architecture grecque (Livre de Poche).

2- L’art romain dans la ville de Rome (VIIIe s. av. J.C.– Ve s. ap. J.C.)

‐ BARATTE, F., Histoire de l’art antique. L’art romain, Paris, 1996 (rééd. 2011).
‐ BARATTE, F., L’art romain, Paris, 1998.
‐ SAURON, G., « Les Romains et l’art », dans INGLEBERT, H. (dir.), Histoire de la civilisation romaine, Paris, 2005.
‐ RAMAGE, N. H. et A., L'art romain, Cologne, 1999 (éd. originale en anglais, 1991).
‐ TURCAN, R., L'art romain, Paris, 1996.
Voir aussi les chapitres consacrés à Rome dans :
‐ SCHNAPP, A. (dir.), Histoire de l’art Flammarion. Préhistoire et Antiquité, Paris, Flammarion, 1997.
‐ HOLTZMANN, B. (dir.), L'Art de l'Antiquité 1. Les origines de l'Europe, Paris, Gallimard, 1995.
Sur l’art romain dans la ville de Rome :
‐ CHAISEMARTIN, N. DE, Rome, paysage urbain et idéologie, Paris, Armand Colin, 2003.
‐ COARELLI, F., Guide archéologique de Rome, Paris, Hachette, 2002 (3e éd. fra.).
‐ TARPIN, M., Roma Fortunata, identité et mutation d’une ville éternelle, Gollion, InFolio, 2001.