21240001 - Epigraphie grecque et latine

Crédits ECTS 4
Volume horaire total 34
Volume horaire CM 24
Volume horaire TD 10

Objectifs

Ce cours d'initiation à l'épigraphie grecque et latine ne demande aucune connaissance préalable du grec ou du latin. Il peut être considéré comme une manière originale et efficace de s'initier aux langues anciennes.

Contenu

LATIN : Lire, déchiffrer et analyser historiquement les inscriptions latines

Par la pratique et selon un rythme adapté, le cours propose une initiation à la lecture et à l’analyse des inscriptions latines, afin de montrer leur intérêt pour l’étude et la compréhension historiques du monde romain. Un accent particulier sera mis sur les inscriptions lyonnaises et sur des documents en rapport avec le cours d’histoire romaine de L3. Le cours est commun avec l’initiation à l’épigraphie grecque, assurée par Christian Bouchet. Dans les deux cas, il n’est pas forcément nécessaire d’avoir fait du grec et du latin pour suivre ce cours d’initiation, qui peut être une manière originale et vivante d’entamer l’apprentissage des langues anciennes. NB : ce cours est compatible avec le cours d’épigraphie latine proposé au premier semestre aux étudiants ayant choisi le parcours Patrimoine (il s’agit dans les deux cas d’une initiation, mais les documents étudiés varient).

GREC : Initiation à l’épigraphie grecque pour l’historien.

Le cours propose une initiation à l’épigraphie grecque, à sa définition, à ses techniques et outils. Il suppose la connaissance ou l’apprentissage durant le semestre de l’alphabet grec, sans autre exigence. Le but est de montrer en quoi les inscriptions, traduites, renseignent l’historien sur le fonctionnement politique de la cité grecque (lois et décrets), mais aussi sur la vie quotidienne des Anciens (croyances, activités diverses, économie domestique...).

 

Calendrier

Les premiers cours du semestre sont assurés par M. P. Faure (épigraphie latine); les derniers par M. Ch. Bouchet (épigraphie grecque).

Bibliographie

Orientation bibliographique
  • LASSERE (J.-M.), Manuel d’épigraphie romaine, 2 vol., Paris, 2005.
  • REMY (B.) et KAYSER (F.), Initiation à l’épigraphie grecque et latine, Paris, 1999.
  • CORBIER (P.), L’épigraphie latine, Paris, 1998.
  • Sur l’épigraphie de Lyon : BERARD (F.), « L’épigraphie lyonnaise », dans LE MER (A.-C.) et CHOMER (C.), Carte archéologique de la Gaule (CAG), Lyon, 69/2, Paris, 2007, p. 163-178.