• Culture,
  • Sciences sociales,

Analyse de la représentation de Facebook et de Twitter dans la presse gratuite (Metro) en Finlande, France et Grèce entre 2007 et 2011

Publié le 19 mars 2019 Mis à jour le 19 mars 2019
À la faveur de l’apparition sur la scène mondiale, d’un phénomène médiatique nouveau, appelé les médias sociaux, l’étude cherche à comparer la présentation qu’en a fait le journal gratuit Metro dans 3 pays européens pour répondre à la question : de quelle façon s’effectue dans le journal Metro de trois pays européens l’intégration d’un nouvel objet discursif tel que les médias sociaux ?
  • Quels aspects des médias sociaux (Facebook et Twitter) ont été mis en valeur ?
  • Quel contexte socio-historique, dont le journal se fait l’écho, a servi de berceau à l’apparition des médias sociaux ?
  • Sur quelles pratiques ou traditions culturelles ou intertextualités se sont-ils articulés ?
  • Quelle porosité avec d’autres pays sont ou non mises au jour dans ce qui a trait à Facebook et à Twitter ?

L'étude cherche notamment à déterminer si des traits communs mis en valeur par le journal se retrouvaient dans les 3 pays.
L’objectif global du projet est de voir si un même phénomène (l’apparition de Facebook et Twitter) donnait lieu à des représentations similaires dans le même titre de presse de 3 pays différents (globalisation de l’information) ou au contraire si ces représentations étaient très différentes (contextualisation nationale prépondérante). Dans quelle mesure ces deux mouvements pouvaient-ils s’unir dans une forme particulière de « glocalisation » ?

Coordination scientifique : Mabrouka EL HACHANI, MCF Sciences de l'Information et Communication UJM Lyon3- membre du Laboratoire de recherche ELICO

Invités
  • Anthippi Potolia (Paris 8)
  • Christine Develotte (ENS de Lyon)