• Manifestations scientifiques,

Care, genre et environnement

Publié le 7 septembre 2015 Mis à jour le 9 septembre 2015

A la veille de la conférence sur le climat à Paris fin 2015 (COP21), une multiplicité d’acteurs et d’actrices de divers horizons (chercheur(e)s, acteur/trices politiques, ONG, membres de la société civile) vont partager leurs réflexions et expériences de terrain et les mettre en réseau pour réfléchir à la pertinence d’une approche par le Care environnemental et le genre dans la gestion des ressources.

Comment valoriser des attitudes et actions d’attention (non marchandes et souvent invisibles) vis-à-vis du monde que l’on partage ? Comment tenir compte des inégalités d’accès aux ressources et des modes d’exploiter dans un contexte de changement climatique et d’inégalités des droits entre femmes et hommes? Comment articuler Ethique de la responsabilité vis-à-vis de notre monde et Ethique des droits ?

Préserver la biodiversité, produire, nourrir, protéger les femmes et les hommes, valoriser les capacités de soin, optimiser le bien-être au quotidien : tels sont les défis de cette réflexion sur les enjeux du développement au Nord et au Sud.

L’environnement et la manière dont collectivement nous entretenons des relations à la nature interrogent nos sociétés. Les modèles de développement sont questionnés. Des initiatives existent partout dans le monde pour penser autrement le rapport à la nature et à l’environnement et l’adaptation aux changements climatiques. Les acteurs politiques et institutionnels méconnaissent ou au contraire accompagnent ces actions et réflexions. Nous souhaitons participer à la mise en réseau de ces initiatives et travailler ensemble à une réflexion/action entre le monde académique, politique et du développement à partir d’une mise à l’épreuve des liens croisés entre genre, care et environnement.

L’enjeu majeur du colloque est celui de partir d’expériences, de les discuter, et de tenter de construire un langage commun entre le monde académique et le monde politique et opérationnel. La construction du changement dans les liens sociétés-nature passe par des outils méthodologiques.

Le postulat de départ est que les approches par le care environnemental et par le genre, peuvent être propices à la reconnaissance des enjeux de notre monde contemporain.

Site web : http://cge-collectif.com
Contact :
Pauline TEXIER-TEIXEIRA :
Thématiques :
Manifestations scientifiques

Mise à jour : 9 septembre 2015