Aller au menu | Aller au contenu | Aller à la recherche

[ Université Jean Moulin Lyon 3
Recherche avancée

Faculté des Lettres et Civilisations - Université Jean Moulin Lyon 3

Université de Lyon

Accueil : Lettres et Civilisations / Actualités / Publications

Contes

  • Version PDF

Édition critique sous la direction de Régine Jomand-Baudry, avec la collaboration de Véronique Costa et Violaine Géraud

Mise à jour : 6 avril 2009

conte
De 1730 à 1754, le conte demeure le genre de prédilection de Claude Crébillon et celui qui lui vaut ses plus grands succès, souvent teintés d'une encombrante couleur de scandale. Ce n'est pas un hasard si ce fin analyste des mœurs amoureuses de la "bonne compagnie" inaugure sa carrière par Le Sylphe, délicat récit d'un songe par une comtesse visitée par un esprit aérien, dan s la veine de la rêverie galante. Quatre ans plus tard, grâce à Tanzaï et Néadarné, Crébillon est reconnu par la critique contemporaine comme le créateur du conte orientalisant, parodique et libertin. Dès lors, on lui attribuera toutes les publications dans cette veine, dont Atalzaide. Lorsqu'il récidive avec Le Sopha, puis plus tard avec Ah quel conte ! , c'est pour parodier Les Mille et une nuits et réinventer le sens de la "narration en présence". Recomposé tardivement, Ah quel conte ! préfigure l'épuisement du genre et annonce un renoncement définitif. Pour Crébillon, le choix du merveilleux n'implique en rien un abandon de l'écriture morale, mais en autorise au contraire un t raitement détendu. Sous ses apparences légères et même licencieuses, le conte conserve ainsi l'ambition de contribuer à une science des relations entre les êtres, et pas seulement dans le domaine de l'amour.    Régine Jomand-Baudry est Professeur de littérature du XVIIIe siècle à l'Université Jean Moulin Lyon 3. Spécialiste du conte, elle a édité deux versions d'Ah quel conte ! (Classiques Garnier, 2001) et est l'auteur de plusieurs articles sur les contes de Crébillon. Violaine Géraud, Professeur de stylistique à l'Université Jean Moulin Lyon 3, a consacré sa thèse à l'œuvre de Crébillon. On lui doit notamment La lettre et l'esprit de Crébillon fils (SEDES, 1995) et plusieurs articles sus ses contes. Véronique Costa, Maître de conférences à l'Université Grenoble 2, est spécialiste du roman du XVIIIe siècle. Elle a collaboré à l'édition des Lettres athéniennes (Classiques Garnier, 2002) et a publié plusieurs articles sur l'œuvre narrative de Crébillon Sources classiques ; Collection dirigée par Philippe Sellier Bibliothèque des Génies et des Fées  dirigée par Nadine Jasmin Éditeur Honoré Champion  Paris 2009 ISBN ; 978-2-7453-1747-6 ;  Prix : 160€ Renseignements : www.honorechampion.com

Thématique(s)
Recherche, Lettres

Rechercher un article

Recherche un article

Mise à jour : 6 avril 2009