Aller au menu | Aller au contenu | Aller à la recherche

[ Université Jean Moulin Lyon 3
Recherche avancée

Faculté des Lettres et Civilisations - Université Jean Moulin Lyon 3

Université de Lyon

Accueil : Lettres et Civilisations / Actualités / Publications

Flores et acumina

  • Version PDF

Les sententiae dans les tragédies de Sénèque

Mise à jour : 12 novembre 2012

Flores et acumina
L’étude des sententiae dans les tragédies de Sénèque constitue un angle d’approche à la fois précis et riche pour une oeuvre dramatique souvent mal comprise. En effet, la sententia est un trait d’écriture puisant dans une longue tradition, qui trouve un nouvel essor au premier siècle. Or il peut être périlleux d’aborder les tragédies d’un auteur par ailleurs philosophe par le biais de ces vers gnomiques : on les a parfois lus comme des intrusions d’auteur, voire des instruments de direction de conscience.
Notre perspective est différente. Car il faut noter que les sources d’inspiration de ces sententiae ne sont pas seulement philosophiques, mais aussi, d’abord, théâtrales et poétiques ; que Sénèque a réparti ces sententiae avec un art dramatique et dramaturgique consommé. Elles prennent sens dans le contexte immédiat de leur insertion, en dessinant les traits des personnages et en révélant leurs passions, forces motrices du drame ; en jouant le rôle d’arguments logiques et rhétoriques, éléments constitutifs des dialogues. En véhiculant les idées clefs des cantica et en cristallisant les enjeux des diuerbia, elles ressortent du contextus poétique avec éclat. Si l’on peut ainsi les détacher de leur contexte, grâce à une forme parfaite et frappante qui nous y invite, elles ne dispensent pas pour autant quelque leçon.
Certes un public averti pourra reconnaître le fonds philosophique de certaines sententiae, mais il devra surtout déjouer les pièges de celles qui sont employées à contresens. Au total, elles apparaissent, plus que didactiques, avant tout expressives, argumentatives et piquantes, voire « charmantes », au double sens du terme.

Mots clefs : sententia, gnwmh, enthymème, argumentation, logique, rhétorique, éthique, morale, passions.
Agrégée de lettres classiques, Pascale Paré-Rey a été élève de l’ENS Fontenay - Saint-Cloud et est maître de Conférences en langue et littérature latines à l’Université Jean Moulin - Lyon III depuis 2006. Elle est rattachée à titre principal à l’UMR HiSoMA où elle poursuit ses recherches sur le théâtre romain : sa naissance, son évolution, son rapport au théâtre grec, sa dramaturgie.

CEROR septembre 2012  - IBSN : 978-2-904974-43-4
Prix : 45 € 

Thématique(s)
Recherche, Lettres, Langues littératures et civilisations étrangères

Rechercher un article

Recherche un article

Mise à jour : 12 novembre 2012