• Manifestations scientifiques,

Interpréter la liste dans l'Antiquité gréco-romaine : questions méthodologiques autour d'une forme

Publié le 19 juillet 2016 Mis à jour le 16 janvier 2017
Affiche du colloqueDans ses différents degrés d’élaboration narrative, de la simple énumération à la composition en catalogue, la liste fait l’objet depuis quelques années d’une attention croissante dans le champ scientifique, en particulier littéraire. Ses formes antiques restent en revanche moins étudiées, à l’exception de certains corpus, tels les catalogues épiques de la poésie grecque. Par ailleurs, les approches transversales de la liste sont rares, alors qu’elles ont l’avantage d’éviter deux écueils : réduire la liste à un regroupement de données peu signifiant en tant que structure d’ensemble, ou à l’inverse la considérer comme un simple jeu formel, à visée esthétique mais sans dimension pratique ou pragmatique.

Le colloque international « Interpréter la liste dans l’Antiquité gréco-romaine. Questions méthodologiques autour d’une forme », organisé en deux volets (30-31 août 2016 et 2-3 février 2017) à Lyon réunira une vingtaine de conférenciers pour interroger, à partir de corpus grecs et latins, de sources écrites comme figurées, les multiples enjeux de l’expression en liste :
  • Comment la liste est-elle construite et reçue ? Quels en sont les seuils ?
  • Comment la liste s’insère-t-elle dans un ensemble discursif plus large ?
  • Quels sont les finalités, les fonctions et les effets de la liste ?
  • Quelles difficultés particulières cette forme poste-t-elle à l’interprétation ?
  • Y a-t-il une ou des « façons antiques de penser la liste » ? Y a-t-il une pensée de la liste propre à l’Antiquité ?

Il s’agira, en croisant essentiellement les approches historiques, littéraires et anthropologiques, les approches comparatives et analytiques de balayer sans restrictions le champ des problèmes posés par la forme liste et des questions que l’on peut, en retour, poser à toute liste.

Ce colloque est organisé par Marie Ledentu (Professeur de littérature latine à l’université Jean Moulin – Lyon 3) et Romain Loriol (docteur de l’université Jean Moulin – Lyon 3 en littérature latine et membre de l’Ecole française de Rome), tous deux chercheurs à l’UMR 5189 HiSoMA.
Contact :
Thématiques :
Manifestations scientifiques

Mise à jour : 16 janvier 2017