Aller au menu | Aller au contenu | Aller à la recherche

[ Université Jean Moulin Lyon 3
Recherche avancée

Faculté des Lettres et Civilisations - Université Jean Moulin Lyon 3

Université de Lyon

Accueil : Lettres et Civilisations / Actualités / Publications

L'homme et l'outil

  • Version PDF

par Sophie A. de Beaune

Mise à jour : 29 janvier 2016

Qu’est-ce qu’une invention ? Comment se produit-elle ? Quelles sont les circonstances de son éclosion ?

homme_outil.jpg
De quelle façon se traduit-elle sur le plan archéologique ? Comment peut-on identifier le moment de son apparition ? Est-elle spécifiquement humaine ? Suppose-telle des capacités cognitives particulières ? Comment se transmet-elle ?

Balayant les 3 millions d’années de notre préhistoire, retraçant les grandes lignes de l’histoire de l’humanité, et rappelant quelles sont les inventions majeures qui l’ont rythmée, cet essai s’intéresse à l’invention technique pendant la préhistoire et aborde également à l’occasion des inventions non utilitaires comme les premières sépultures ou les plus anciennes manifestations d’ordre artistique. Il s’agit avant tout d’un essai abordant les conditions de l’invention et de l’innovation, c’est-à-dire le processus qui conduit de la conception d’une idée nouvelle à son acceptation et à son application généralisée par un groupe humain.

Après avoir retracé brièvement les grandes lignes des trois millions d’années de notre préhistoire pour en rappeler les inventions et les innovations techniques majeures, l'ouvrage aborde plusieurs questions afférentes à l’invention : comment se produit-elle ? ; quelles sont les circonstances les plus favorables à son éclosion ? Est-elle spécifiquement humaine ? si oui, suppose-t-elle des capacités cognitives particulières ? Cette question se pose au préhistorien dès lors que ses investigations le font remonter au Paléolithique inférieur, et plus encore au Paléolithique archaïque. Il arrive alors aux frontières du genre Homo et doit bien s’interroger sur ce qui définit ces frontières. L'ouvrage se conclut sur l'étude des conditions requises en aval pour que l’invention soit transmise et acceptée par les autres membres du groupe et accède ainsi au statut d’innovation.

En guise de conclusion, le propos se prolonge en revenant sur la question de la frontière cognitive entre les grands singes et les hommes actuels, qui peut indirectement nous éclairer sur les aptitudes à l’invention des premiers hominidés.

L'auteure, Sophie A. de Beaune, est professeur de préhistoire et de protohistoire à la Faculté des Lettres et Civilisations.
L'ouvrage, dont il s'agit de la seconde édition, est disponible à CNRS éditions dans la collection Biblis.
.

Thématique(s)
Culture, Sciences sociales

Rechercher un article

Recherche un article

Mise à jour : 29 janvier 2016