• Culture,
  • Sciences sociales,

La France des marges : géographie des espaces "autres"

par Samuel Depraz

Publié le 14 mars 2017 Mis à jour le 14 mars 2017
Les « marges » désignent des territoires discrets, qui occupent une position périphérique par rapport aux centres d’impulsion de l’économie et de la vie publique française que sont les métropoles ou les grands sites économiques et touristiques.

Banlieues, espaces périurbains, marges rurales, petites villes en déclin, espaces interlopes des cœurs de ville, îles et territoires ultramarins, marécages, montagnes et forêts… ces territoires méconnus et en transition permanente font ici l’objet d’une analyse précise. À travers une lecture fine de ces espaces « autres », sont ainsi mis en évidence l’organisation socio-économique régionale de chacun d’eux et les mécanismes d’inscription des inégalités dans les territoires. La géographie des marges vient alors révéler la complexité de ces espaces, animés à la fois par des logiques de mise à l’écart, mais aussi d’affranchissement vis-à-vis des dominations extérieures.

L’étude des marges permet ainsi, en miroir, de mieux revenir sur la puissance des centres. Elle permet aussi de s’interroger sur ce qui fait la norme sociale et sur les moyens d’atteindre une meilleure justice spatiale.

Cet ouvrage a été rédigé par Samuel Depraz, maître de conférences à la Faculté des Lettres et Civilisations de l'université Jean Moulin Lyon 3. Il étudie les espaces protégés, l'environnement et l'espace rural.

Pour plus d'informations sur cet ouvrage, consultez ce lien vers la fiche ouvrage sur le site de l'éditeur Armand Colin.

Mise à jour : 14 mars 2017