La préhistoire au présent : médiations, écritures, images

Publié le 23 avril 2019 Mis à jour le 25 avril 2019

Comment se manifeste l’idée de préhistoire aujourd’hui ? Comment, avec quoi, pourquoi la fabriquons-nous ? Et que fabrique-t-elle en nous à l’ère du transhumanisme et de la crise écologique que nous vivons ?

Ce colloque international réunit écrivains, dramaturges, artistes plasticiens, cinéastes, chorégraphes et musiciens, en dialogue avec des professionnels des musées et de la médiation et des chercheurs en sciences humaines, pour réfléchir à la productivité de l’idée de préhistoire dans l’imaginaire contemporain.

Une première journée porte sur les rapports entre création et médiation, une deuxième sur la présence de l’idée de préhistoire dans la littérature, le théâtre, la chorégraphie et la musique, une troisième sur son élaboration dans les arts visuels.

Organisé au musée d’Archéologie nationale, au Musée de l’Homme et au Centre Pompidou, c’est le second volet du programme « Préhistoire ». Interprétations, appropriations et usages contemporains dirigé par Sophie A. de Beaune et Rémi Labrusse dans le cadre du Labex Les Passés dans le présent. Il accompagne l’ouverture de l’exposition "Préhistoire. Une énigme moderne", conçue par Cécile Debray, Rémi Labrusse et Maria Stavrinaki au Centre Pompidou.

Ce colloque est organisé par Sophie A. de Beaune, professeure à l'université Jean-Moulin Lyon 3, et Rémi Labrusse, professeur à l'université Paris-Nanterre.