• Recherche,
  • Lettres,

Les maximes théâtrales en Grèce et à Rome : transfert, réécritures, remplois

Collection du Centre d'Etudes et de Recherches sur l'Occident Romain (CEROR)

Publié le 2 avril 2012 Mis à jour le 2 avril 2012

Textes réunis par Christine Mauduit et Pascale Paré-Rey. Actes du colloque organisé les 11-13 juin 2009 par l'université Lyon 3 et l'ENS de Lyon.

Cet ouvrage rassemble les articles issus des communications présentées lors du colloque organisé à Lyon par le CEROR (EA 664), les 11-13 juin 2009. Réunissant des hellénistes et des latinistes spécialistes des genres les plus variés, ce colloque se proposait de réfléchir au statut particulier qui a été réservé aux énoncés sentencieux dans la lecture et la réception de la littérature dramatique de l'Antiquité. Un premier volet de la réflexion est consacré aux jeux de reprises et de réécritures internes aux genres théâtraux (tragédie, comédie, mime), dont on cherche à déterminer la portée et les enjeux génériques. Les études composant la seconde partie du recueil s'intéressent au remploi des maximes théâtrales dans les autres genres (philosophie, rhétorique, satire, littérature scientifique, etc.) et éclairent la façon dont les auteurs présentent, commentent et intègrent ces maximes à des textes qui les remodèlent et les annexent à des fins argumentatives, apologétiques ou polémiques, pour en faire un instrument d'interprétation et de critique du présent. À la faveur de ces réécritures, les énoncés sentencieux acquièrent une valeur didactique souvent ignorée de leur contexte originel, signe d'une utilisation a posteriori des textes dramatiques comme réservoirs d'arguments et de leçons potentielles.

Edition CEROR
ISBN : 978-2-904974-41-0
Prix : 45 € TTC (France)



Mise à jour : 2 avril 2012