• Recherche,

Paroles sur l'Islam dans l'Occident Médiéval

Cahiers du Centre d'Histoire Médiéval

Publié le 6 mai 2009

Actes du Colloque du 9 mars 2001. Numéro 1 - 2002

La collaboration instaurée entre les historiens et les littéraires permet de multiplier les angles d'approche sur la perception du monde musulman par les Européens de l'époque féodale. En croisant leurs analyses, à partir de sources aussi diverses que les récits épiques, les chroniques, les sermons des ordres mendiants, les récits de pèlerinage et de voyage, les auteurs des communications ont montré que l'image des musulmans est moins stéréotypée qu'on ne le croirait à partir des seuls récits des chansons de geste et que, même dans ces dernières, comme dans toute autre littérature, une place est faite aux confrontations des arguments théologiques. Certaines de ces communications démontrent même la considération que les Occidentaux ont pour les adeptes de l'islam, qu'ils s'en rapprochent à des fins politiques comme le fait Jacques le' d'Aragon, qu'ils mesurent leur résistance à la conversion et leur redoutable capacité à débattre des questions de foi, comme les missionnaires mendiants en font l'expérience, ou que des voyageurs-écrivains aiguisent leur curiosité pour l'exotisme au contact de l'Orient musulman. Progressivement les Mameluks deviennent plus des partenaires que des adversaires pour quelques prédicateurs franciscains, quelques marchands vénitiens. Ce colloque a donc réussi à illustrer la variété des paroles sur l'Islam prononcées pendant et après les croisades par des chrétiens occidentaux. Exagération littéraire, militantisme chrétien, goût du merveilleux et de l'étrange se mêlent, dans les récits, aux descriptions réalistes, aux précisions géographiques et sémantiques, aux pénétrations dogmatiques et font tout l'intérêt de ce recueil qui éclaire, de façon pertinente, les interactions culturelles entre monde latin et monde musulman au Moyen Age. N° ISSN : en cours    Prix : 11,50 € TTC

Mise à jour : 6 mai 2009