• Culture,

Rencontre littéraire | Le Prix du roman des étudiants France Culture - Télérama

Publié le 22 octobre 2019 Mis à jour le 12 novembre 2019
Le Roman des étudiants - France Culture Télérama
Le Roman des étudiants - France Culture Télérama

Venez échanger avec les auteurs des romans en lice pour le Prix du Roman des étudiants France Culture - Télérama, en présence du jury étudiant !

En partenariat avec France Culture et la Faculté des Lettres et Civilisations de Lyon 3.

« Faire découvrir la littérature d’aujourd’hui aux jeunes d’aujourd’hui » : tel est l’objectif de ce jeune prix lancé par France Culture et Télérama, avec le soutien du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation.

 
Lisez, partagez, élisez !


Emma BECKERMarie DARRIEUSSECQJean-Paul DUBOISSylvain PRUDHOMME et Monica SABOLO. C'est entre ces cinq auteurs et leurs romans, parus en cette rentrée littéraire 2019, que se jouera le prochain Prix du Roman des étudiants France Culture - Télérama, attribué par des étudiants-jurés, sélectionnés dans toute la France !

Qui succèdera à Maylis DE KÉRANGAL, Eric REINHARDT, Olivier BOURDEAUT ou encore Gaël FAYE, Léonor DE RECONDO et Pauline DELABROY-ALLARD ?



 

Le 26 novembre prochain, venez rencontrer

Marie DARRIEUSSECQ, La Mer à l’envers (Editions P.O.L)
Monica SABOLO, Eden (Editions Gallimard)



 
Rencontre animée par 

Sandrine TREINER, Directrice de France Culture

&

Sandrine RABOSSEAU, enseignante,
Faculté des Lettres et Civilisations, Lyon 3



 
Entrée gratuite pour tous | Réservation obligatoire
à pointculture@univ-lyon3.fr ou 04 78 78 78 00



 

Couverture du roman de Emma BECKER - La MaisonEmma BECKER

La Maison (Editions Flammarion)

«J’ai toujours cru que j’écrivais sur les hommes. Avant de m’apercevoir que je n’écris que sur les femmes. Sur le fait d’en être une. Écrire sur les putes, qui sont payées pour être des femmes, qui sont vraiment des femmes, qui ne sont que ça ; écrire sur la nudité absolue de cette condition, c’est comme examiner mon sexe sous un microscope. Et j’en éprouve la même fascination qu’un laborantin regardant des cellules essentielles à toute forme de vie.»

Emma BECKER a trente ans. Elle est écrivain. Elle vit à Berlin, où, durant deux ans, elle a travaillé dans une maison close. Aux éditions Denoël, elle a publié deux romans, Mr. (2011), traduit dans quatorze pays, et Alice (2015).




 

Couverture du roman de Marie DARRIEUSSECQ - La Mer à l'enversMarie DARRIEUSSECQ

La Mer à l’envers (Editions P.O.L)

" Rose part en croisière avec ses enfants. Elle rencontre Younès qui faisait naufrage. Rose est héroïque, mais seulement par moments. "

Rien ne destinait Rose, parisienne qui prépare son déménagement pour le pays Basque, à rencontrer Younès qui a fui le Niger pour tenter de gagner l’Angleterre. Tout part d’une croisière un peu absurde en Méditerranée. Rose et ses deux enfants, Emma et Gabriel, profitent du voyage. 


Une nuit, entre l’Italie et la Libye, le bateau d’agrément croise la route d’une embarcation de fortune qui appelle à l’aide. Une centaine de migrants qui manquent de se noyer et que le bateau de croisière recueille en attendant les garde-côtes italiens. Cette nuit-là, un fil invisible liera Rose, Younès, ses enfants, son mari, avec les coupures qui vont avec, et quelques fantômes chuchotant...

Marie DARRIEUSSECQ est née le 3 janvier 1969 au Pays Basque. Elle est écrivain et psychanalyste. Elle vit majoritairement à Paris.




 

Couverture du roman de Jean-Paul DUBOIS - Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façonJean-Paul DUBOIS

Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon (Editions de l’Olivier)

Cela fait deux ans que Paul Hansen purge sa peine dans la prison provinciale de Montréal. Il y partage une cellule avec Horton, un Hells Angel incarcéré pour meurtre.
Retour en arrière: Hansen est superintendant a L’Excelsior, une résidence où il déploie ses talents de concierge, de gardien, de factotum, et – plus encore – de réparateur des âmes et consolateur des affligés.


Lorsqu’il n’est pas occupé à venir en aide aux habitants de L’Excelsior ou à entretenir les bâtiments, il rejoint Winona, sa compagne. Aux commandes de son aéroplane, elle l’emmène en plein ciel, au-dessus des nuages. Mais bientôt tout change. Un nouveau gérant arrive à L’Excelsior, des conflits éclatent. Et l’inévitable se produit.

Une église ensablée dans les dunes d’une plage, une mine d’amiante à ciel ouvert, les méandres d’un fleuve couleur argent, les ondes sonores d’un orgue composent les paysages variés où se déroule ce roman.

Histoire d’une vie, Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon est l’un des plus beaux livres de Jean-Paul DUBOIS. On y découvre un écrivain qu’animent le sens aigu de la fraternité et un sentiment de révolte à l’égard de toutes les formes d’injustice.


Jean-Paul DUBOIS est né en 1950 à Toulouse où il vit actuellement. Journaliste, il commence par écrire des chroniques sportives dans Sud-Ouest. Après la justice et le cinéma au Matin de Paris, il devient grand reporter en 1984 pour Le Nouvel Observateur. Il examine au scalpel les États-Unis et livre des chroniques qui seront publiées en deux volumes aux Éditions de l'Olivier : L'Amérique m'inquiète (1996) et Jusque-là tout allait bien en Amérique (2002). Écrivain , Jean-Paul Dubois a publié de nombreux romans (Je pense à autre chose, Si ce livre pouvait me rapprocher de toi). Il a obtenu le prix France Télévisions pour Kennedy et moi (Le Seuil, 1996), le prix Femina et le prix du roman Fnac pour Une vie française (Éditions de l'Olivier, 2004).



 

Couverture du roman de Sylvais PRODHOMME - Par les routes
Sylvain PRUDHOMME

Par les routes (Editions L'arbalète/Gallimard)

"J’ai retrouvé l’autostoppeur dans une petite ville du sud-est de la France, après des années sans penser à lui. Je l’ai retrouvé amoureux, installé, devenu père. Je me suis rappelé tout ce qui m’avait décidé, autrefois, à lui demander de sortir de ma vie. J’ai frappé à sa porte. J’ai rencontré Marie."




Sylvain PRUDHOMME, né en 1979, est auteur de romans et de reportages. Ses livres ont reçu plusieurs prix littéraires et sont traduits à l'étranger. Dans la collection "L'Arbalète", il a notamment publié Les grands, Légende et Là, avait dit Bahi. Avec Par les routes, il raconte la force de l’amitié et du désir, le vertige devant la multitude des existences possibles.


 


Couverture du roman de Monica SABOLO - EdenMonica SABOLO

Eden (Editions Gallimard)

«Un esprit de la forêt. Voilà ce qu'elle avait vu. Elle le répéterait, encore et encore, à tous ceux qui l'interrogeaient, au père de Lucy, avec son pantalon froissé et sa chemise sale, à la police, aux habitants de la réserve, elle dirait toujours les mêmes mots, lèvres serrées, menton buté. Quand on lui demandait, avec douceur, puis d'une voix de plus en plus tendue, pressante, s'il ne s'agissait pas plutôt de Lucy –Lucy, quinze ans, blonde, un mètre soixante-cinq, short en jean, disparue depuis deux jours–, quand on lui demandait si elle n'avait pas vu Lucy, elle répondait en secouant la tête : "Non, non, c'était un esprit, l'esprit de la forêt."»

Dans une région reculée du monde, à la lisière d'une forêt menacée de destruction, grandit Nita, qui rêve d'ailleurs. Jusqu'au jour où elle croise Lucy, une jeune fille venue de la ville. Solitaire, aimantant malgré elle les garçons du lycée, celle-ci s'aventure dans les bois et y découvre des choses, des choses dangereuses...

La faute, le châtiment et le lien aux origines sont au cœur de ce roman envoûtant sur l'adolescence et ses métamorphoses. Éden, ou le miroir du paradis perdu.


Monica SABOLO est notamment l'auteur de Tout cela n'a rien à voir avec moi (Prix de Flore, 2013), Crans-Montana (Grand Prix de la Société des Gens de Lettres, 2015) et Summer (2017).


 


 

Logo France Culture    Logo Telerama    Logo du Ministère de l'Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche



 

Entrée libre & gratuite | Inscription obligatoire